Retour

Les ambulanciers souhaitent abolir les horaires de faction dans la Mitis

Une douzaine d'ambulanciers ont manifesté mercredi matin devant les bureaux administratifs du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent à Rimouski. Ils réclament une transformation de leurs horaires de travail afin d'améliorer la couverture ambulancière dans la Mitis.

Un texte de Julie Tremblay

Selon le président de la fraternité des paramédics de la Mitis et de Rimouski-Neigette, Jérémie Landry, le gouvernement a aboli en octobre les horaires de faction (aussi appelés 7/14) dans plusieurs villes, dont Rimouski, mais pas dans la Mitis. Il affirme que le maintien de ces horaires entraîne des délais dans le traitement des appels d'urgence :

Actuellement, les huit ambulanciers de la Mitis travaillent sur des horaires de faction.

Intervention souhaitée de la PDG du CISSS

Les ambulanciers souhaitent que la présidente-directrice générale du CISSS, Isabelle Malo, intervienne en leur faveur auprès du gouvernement.

« Mme Malo a un lien direct avec le ministère de la Santé, les sous-ministres, le ministre Barrette », affirme Jérémie Landry. « Ce qu'on veut c'est que Mme Malo mette ses culottes [...], qu'elle appelle au ministère de la Santé pour leur dire que l'argent qu'ils ont investi ailleurs dans la province devrait aussi être injecté pour la Mitis. »

Mme Malo a cependant indiqué qu'elle ne ferait aucun commentaire dans ce dossier.

Plus d'articles

Commentaires