Retour

Les cégeps demandent à Québec de revoir leur mode de financement

Les 48 cégeps du Québec, dont ceux de l'Est, souhaitent revoir leur mode de financement avec le gouvernement du Québec. Dans une lettre envoyée par la Fédération des cégeps du Québec, les directeurs généraux des établissements demandent une meilleure répartition des sommes allouées par le gouvernement.

Un texte de Patrick Bergeron

Les règles qui encadrent le financement des cégeps du Québec sont les mêmes depuis 1993, mais selon les directeurs généraux, la réalité des établissements a bien changé au cours des 23 dernières années.

Dans une lettre envoyée à la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, les 48 membres de la Fédération des cégeps unissent leurs voix pour demander à Québec de « revoir le fonctionnement d'un modèle de financement qui génère de plus en plus de critiques ».

Une partie du financement des cégeps est établi selon le nombre d'étudiants qui les fréquentent. Au cours des dernières années, certains établissements en région ont vu leurs inscriptions chuter, ce qui a eu un impact direct sur leur financement. Les compressions des dernières années ont aussi fragilisé la santé financière de certains collèges.

À Baie-Comeau, la direction du Cégep va même jusqu'à demander des mesures transitoires en attendant que le processus de révision soit terminé, ce qui pourrait prendre deux ans. Le financement de base pour l'établissement est présentement au même niveau qu'il était en 2008.

La ministre Hélène David a confirmé la semaine dernière, lors d'une rencontre de la Fédération des cégeps, qu'elle souhaitait participer aux travaux pour revoir le financement des cégeps. Le début du processus de révision devrait débuter d'ici la fin de l'année.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque