Retour

Les Chambres de commerce de la Côte-Nord tentent de relancer l'économie

Les Chambres de commerce de Port-Cartier et Sept-Îles relancent un comité d'action conjoint à la suite de l'annulation du projet de FerroQuébec.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

Les intervenants de la Corporation de développement économique de Port-Cartier, de Développement économique Sept-Îles, ainsi que les Chambres de commerce et les villes de Port-Cartier et de Sept-Îles ont établi un plan d'action pour soutenir les PME locales dans le contexte actuel.

À court terme, la priorité des Chambres est d'aider les entreprises locales à traverser la crise. Elles souhaitent que le gouvernement aille de l'avant rapidement avec les projets publics d'infrastructures pour générer une activité économique soutenue.

À plus long terme, les intervenants du milieu économique ont l'intention d'accentuer le développement de la culture entrepreneuriale. La présidente de la Chambre de commerce de Port-Cartier, Danielle Beaupré, estime qu'il y a urgence d'agir.

Selon le comité d'action, le gouvernement doit aider les PME avec des programmes adaptés à la réalité nord-côtière. De plus, un fonds de diversification économique est nécessaire pour appuyer les initiatives locales.

Le président de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Marc Brouillette, désire que les deux paliers de gouvernement s'arriment aux besoins des entrepreneurs de la région.

Les porte-parole de Sept-Îles et de Port-Cartier ont l'intention de rencontrer prochainement le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, pour lui présenter un plan d'action concerté. 

Plus d'articles

Commentaires