Retour

Les chasseurs de phoque des Îles contesteront leurs amendes

Huit chasseurs de phoques des Îles de la Madeleine veulent contester devant les tribunaux les amendes qui totalisent 35 000 $, imposées par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, pour une chasse effectuée sur la réserve écologique de l'Île Brion il y a un an.

Les chasseurs délègueront un avocat bientôt pour les représenter.

La contestation doit être déposée avant le 26 janvier.

Le directeur de l'Association des chasseurs des Îles, Gil Thériault, dévoilera les arguments pour leur défense que lorsque la contestation sera officiellement déposée.

« Il y a déjà des choses prévues au niveau éducationnel et scientifique sur l'Île Brion possibles dans la réserve écologique, mais faut avoir des permissions. Il y a une partie hors réserve sur l'Île Brion c'est à voir exactement de quoi on dispose pour s'assurer que les infractions ont été commises aux endroits indiqués » explique M. Thériault.

Les détails ce qu'on reproche aux chasseurs seront connus lorsque la contestation sera officiellement déposée.

Le ministère de l'Environnement estime que ces chasseurs se sont trouvés dans la réserve écologique de l’île Brion sans avoir obtenu des autorisations préalables et qu’ils y ont exercé une activité interdite sur la réserve, soit la chasse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine