Retour

Les Chevaliers de Colomb veulent sauver la cathédrale de Rimouski

Le directeur régional des Chevaliers de Colomb pour le diocèse de Rimouski, Jean-Guy Dionne, espère inciter les 30 conseils de la région à participer à la campagne de financement pour la rénovation de la cathédrale.

Pour Jean-Guy Dionne, il s'agit de sauver l'emblème de la région.

Selon M. Dionne, plus de 6000 membres de l'organisation sont répartis parmi les 30 conseils du diocèse de Rimouski, de Dégelis à L'Isle-Verte, en passant par la Matapédia, jusqu'à Saint-Ulric-de-Matane. Il croit qu'ils peuvent organiser des événements de collecte de fonds tels que des brunchs et des soupers.

« Je pense que les Chevaliers de Colomb vont être en arrière des gens de Rimouski », dit-il, confiant.

M. Dionne demeure toutefois réaliste. « Les Chevaliers ne pourront pas ramasser huit millions dollars », admet-il. « Il va falloir que l'archevêché trouve de l'aide. »

Son club peut amasser de 4000 à 5000 $ selon lui. Il explique que l'évêque peut notamment demander l'aide de la maison-mère des Chevaliers de Colomb, à New Haven au Connecticut. Les deux hommes doivent avoir une rencontre à ce sujet sous peu.

« Moi je suis natif d'ici, j'ai été à l'extérieur longtemps, je suis revenu dans mon coin et si on peut conserver le peu qu'on peut avoir de notre patrimoine, c'est très important », soutient M. Dionne. « Le patrimoine ici passe par la Cathédrale. »

Les activités pourraient s'amorcer dans le prochain mois.

Plus d'articles

Commentaires