Retour

Les choix de Guillaume - À Tadoussac, en marge des têtes d'affiche

À partir d'aujourd'hui et jusqu'à la fin de l'été, je vous propose une nouvelle chronique hebdomadaire afin de vous aider à faire des choix dans l'offre culturelle de la Côte-Nord. Qu'est-ce qui retient mon attention cette semaine ? Le Festival de Tadoussac, pardi, qui compte encore sur une programmation très diversifiée pour attirer les amateurs de chanson de partout dans la francophonie.

Un texte de Guillaume Hubermont

Le 33e Festival de Tadoussac s'ouvre aujourd'hui, et derrière les têtes d'affiches connues du grand public se cachent plusieurs belles découvertes à faire. Voici un tour d'horizon loin d'être exhaustif de quelques artistes à surveiller durant la fin de semaine.

Busty and the Bass

Ce nonette (c'est comme ça qu'on dit) propose un mélange festif d'électro-soul-jazz-funk dans la pure tradition des fins de soirée du site Belle Gueule. Tous les neuf sont issus de McGill et seront également au Festival de Jazz de Montréal en juillet. Bonus : l'album « Glam » est téléchargeable gratuitement sur leur site Internet (voir lien au bas de l'article).

En spectacle jeudi 9 et vendredi 10 juin à 23 h 30, et le 11 juin à 22 h 30 au site Belle Gueule.

Pandaléon

Les frères Frédéric et Jean-Philippe Levac et Marc-André Labelle forment Pandaléon, un groupe post-rock de St-Bernardin, Ontario. « Atone », leur premier album complet, se démarque par sa production minutieuse et ses arrangements mélodiques rappelant parfois Karkwa, parfois Malajube. Comment cela se traduit-il sur scène ? C'est ce que nous apprendrons au Café du Fjord dès ce soir.

En spectacle jeudi 9 à 22 h 30, vendredi 10 et samedi 11 à 23 h 00 au Site Belle Gueule

Barcella

La présence d'artistes français à Tadoussac est encore notable, avec cette année Thomas Fersen comme chef de file. Moins connu de ce côté-ci de la Grande Flaque, Barcella propose une chanson pop intelligente au débit rapide mais aux mélodies ensoleillées.

Chemins d'écriture

Plusieurs artistes participant aux Chemins d'écriture sont naturellement à surveiller durant la fin de semaine. Notons la présence de Charles-Antoine Gosselin, finaliste aux Francouvertes 2015, Marie-Claire, participante aux Rencontres de création de Natashquan 2015, Éric Charland, récipiendaire de cinq bourses au récent Festival en chanson de Petite-Vallée, et Fred Labrie, qui vient de sortir un album de route à la belle maturité, « Dans la fumée claire ».

 Et aussi 

- Safia Nolin, seule avec sa guitare, c'est d'une beauté sans nom.

- Plume Latraverse, la légende qu'il faut avoir vue au moins une fois dans sa vie.

- Bernard Adamus va nous aider à blanchir à nos nuits.

- Les Goules, le groupe punk de Québec qu'on croyait mort, est de retour sur disque et sur scène avec « Coma », et Keith Kouna, son chanteur, proposera également des concerts solo à la salle Marie-Clarisse.

- Cherry Chérie, Francis Faubert, Galaxie, les Soeurs Boulay, Poirier : allez à leurs concerts les yeux fermés.

- Et je n'ai pas parlé des têtes d'affiche... Bon festival !

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine