Retour

Les citoyens conviés à imaginer Rimouski en 2046

À quoi pourrait ressembler Rimouski dans 30 ans? C'est la question que pose le Musée régional de Rimouski à toute la population, dans le cadre du projet 2046, ma ville demain.

Un texte de Laurence Gallant

Le Musée régional organise ce projet intergénérationnel, en collaboration avec la Ville de Rimouski, pour convier les citoyens à imaginer l'urbanisme, l'économie, les moyens de transports, l'environnement, la culture et la vie communautaire dont Rimouski pourrait être dotée dans trente ans.

La ville de Rimouski célébrera, en 2046, son 350e anniversaire de fondation.

Dans le cadre du projet, des rencontres de remue-méninges sont organisées avec différents acteurs de la communauté pour dégager des axes de réflexion. Élèves du primaire, secondaire, collégial sont d'ailleurs déjà engagés dans le projet.

Deux expositions pourront d'ailleurs nourrir la réflexion citoyenne, à partir du 30 octobre au Musée. L'exposition Laboratoire : archives et patrimoine souligne l'importance patrimoniale des documents d'archives collectives et privées. L'exposition sera composée d'artéfacts, de documents imprimés, d'archives sonores et cinématographiques.

Le Musée régional de Rimouski greffe à cette exposition l'œuvre Une cité pour 33 296 habitants du défunt architecte Luc Laporte : « C'est comme une vision futuriste de Rimouski, il se permettait de transporter la ville de Rimouski sur l'Île Saint-Barnabé et faire de Rimouski une réserve, pour créer sur l'île une densité urbaine, des voies piétonnières », explique Brigitte Lacasse.

Le grand coup d'envoi du projet 2046, ma ville demain aura lieu lors du vernissage de l'exposition, le 30 octobre prochain. À partir de cette date, la population aura jusqu'au 1er mars pour soumettre leur vision de leur ville en 2046 sous forme de textes, de photographies, de dessins ou de formats en trois dimensions.

Tous les projets soumis seront photographiés et mis en ligne sur facebook. Le public pourra voter pour les projets qu'il préfère. Un comité de pairs sera par ailleurs créé pour évaluer les projets les plus pertinents, en vue d'une publication et d'une exposition présentée au printemps 2017.

La prochaine rencontre remue-méninges, à laquelle toute la population est conviée, aura lieu le 1er novembre.

Plus d'articles