Retour

Les Constructions des Îles doivent améliorer leur programme de prévention

À la suite de la mort d'un travailleur, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) exige que Les Constructions des Îles apportent une modification à leur programme de prévention.

La CNESST a dévoilé les conclusions de son enquête sur la mort d'Éric Vigneau, un travailleur de l'entreprise, à Cap-aux-Meules.

Le 4 mai dernier, ce magasinier au service de l'entreprise avait perdu la vie à la suite d'une chute d'une échelle portative à coulisse. Il était tombé d'une hauteur d'un peu plus de 2 mètres et sa tête avait frappé le plancher de béton.

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident. D'abord, le mouvement de l'échelle a entraîné de déséquilibre d'Éric Vigneau, puisqu'elle n'était pas attachée ou fixée et que personne ne tenait l'échelle.

Aussi, la commission note l'absence de formation et d'une procédure de travail sécuritaire pour l'utilisation de l'échelle.

Au Québec depuis 5 ans, 45 travailleurs sont morts après avoir fait une chute à un niveau dit « inférieur ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?