Retour

Les cours de pilotage de plus en plus populaires dans l’Est du Québec

Les cours de pilotage gagnent en popularité au Québec. De plus en plus d'élèves s'inscrivent dans les écoles d'aviation.

Les petits aéroports comme ceux de Rivière-du-Loup et de Matane connaissent un regain de popularité.

Une nouvelle école de pilotage a vu le jour à Matane. Pour l'instant, on peut y suivre des cours théoriques si l'on a son propre avion. Un appareil destiné à l'école devrait bientôt être disponible pour les élèves. Chaque année jusqu’à six personnes pourront y suivre des cours.

À Rivière-du-Loup, une douzaine de pilotes sont formés chaque année.

L’apprentissage du pilotage représente souvent la réalisation d’un rêve pour les élèves.

Dannick Giroux-Lefrançois suit son cours de voltige à l’aéroport de Rivière-du-Loup. Le jeune homme originaire de Québec rêve de voler depuis longtemps.

Il compte bien poursuivre son apprentissage et peut-être, un jour, se retrouver aux commandes d'un avion commercial.

Des possibilités d’emploi

Dannick Giroux-Lefrançois n’est pas le seul à voir les avantages de suivre une telle formation. Depuis 2010, le nombre de licences privées de pilote augmente au Québec. Transports Canada en dénombrait 365 de plus en 2016.

Pendant ce temps, le nombre de licences commerciales est en baisse. Cette diminution peut être observée dans différents coins de la planète.

Les apprentis-pilotes de tous les âges peuvent réaliser leur rêve de voler. Il faut au moins 17 ans pour obtenir une licence privée et au moins 18 ans pour une licence professionnelle. « J’en ai de ces âges-là et j'en ai jusqu'à 70 ans inclusivement », raconte Martin Hivon.

D’après les informations de Patrick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires