Retour

Les dépotoirs clandestins, toujours un fléau à Moisie

La présence de dépotoirs clandestins exaspère les résidents du secteur de Moisie, à l'est de Sept-Îles. Malgré les efforts faits par le passé, la problématique persiste dans ce secteur de Sept-Îles.

Des voitures, des pneus, des machines à laver et autres petits électroménagers sont quelques-uns des objets abandonnés dans la forêt.

La Ville de Sept-Îles estime que le coût pour nettoyer les dépotoirs clandestins se situe à 571 $ la tonne.

Un livre pour sensibiliser les jeunes

La MRC de Sept-Rivières a trouvé un moyen de sensibiliser les jeunes à la problématique des dépotoirs clandestins. Elle a lancé le livre Fouine et la montagne mystère, à l'occasion de la Semaine québécoise de réduction des déchets.

La Ville de Sept-Îles espère que ces nouveaux efforts de sensibilisation donneront des résultats. Elle estime que toutes les infrastructures sont en place pour permettre aux citoyens de disposer convenablement de leurs déchets.

Le secteur de Moisie n'est pas un cas isolé puisque, selon la MRC de Sept-Rivières, il existe des centaines de ces dépotoirs clandestins partout sur la Côte-Nord.

D'après les informations de Katy Larouche

Plus d'articles