Retour

Les députés péquistes de la Côte-Nord préparent leur rentrée parlementaire à Québec 

À la veille de la rentrée parlementaire, les deux députés péquistes de la Côte-Nord comptent défendre leurs dossiers à l'Assemblée nationale.

Dans les débats à Québec, la députée de Duplessis, Lorraine Richard, souhaite mettre de l'avant la santé et l'implantation des bureaux satellites du Plan Nord.

« Il y aura quand même un bilan à faire là. Est-ce que ça a donné quelque chose de concret pour la région de Sept-Îles et de Baie-Comeau? », se questionne-t-elle.

Elle souhaite également assurer un suivi concernant l'avenir de la mine d'apatite à Sept-Îles.

Dans la Manicouagan

Pour sa part, le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, veut voir les résultats de la première année de l'entente sur la tordeuse des bourgeons de l'épinette.

« On veut faire un bilan avec les industriels pour savoir ce qui est promis et mis dans le projet et dans le budget si l'entente a livré la marchandise », souligne-t-il.

Martin Ouellet déplore le « jeu de chaise musicale » des derniers mois à l'Assemblée nationale, mais il souhaite discuter avec le nouveau ministre des Forêts, Luc Blanchette.

Malgré la course à la direction du Parti québécois, Lorraine Richard, qui occupe le poste de présidente du caucus, assure l'unité du parti : « Il y a un esprit d'équipe pour vraiment aborder la nouvelle session », estime-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine