De toutes les personnalités de l'Est du Québec qui sont disparues en 2016, celle de Jean Lapierre est sans aucun doute la plus connue. Voici quelques personnes qui manquent désormais à l'appel au Bas Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

Jean Lapierre est mort en compagnie de six autres personnes, le 29 mars dernier, lors de l'écrasement d'un avion nolisé, aux Îles-de-la-Madeleine.

L'ancien politicien devenu chroniqueur politique s'en allait aux funérailles de son père.

Il avait à peine 60 ans, lui qui avait été élu député libéral à l'âge de 23 ans.

En 1991, Jean Lapierre a fondé le Bloc québécois avec Lucien Bouchard, après avoir démissionné du Parti libéral à la suite de l'échec de l'accord du lac Meech.

Les commentaires recueillis à la suite de sa disparition soulignent l'authenticité de Jean Lapierre tout au long de sa carrière publique.

Ce qu'on voyait de Jean Lapierre, ce qu'on a connu dans les médias, c'était lui, c'était exactement le même Jean Lapierre sur le plan privé.

Liza Frulla, co-membre du cabinet de Paul Martin (PLC)

La mairesse de Ste-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier, a été emportée par un cancer, le 29 septembre dernier, à l'âge de 72 ans.

Sa longue carrière dans l'enseignement aura teinté sa vie politique.

On reste toujours des mères qui veulent le bien-être de ceux qui les entourent.

Micheline Pelletier

Cette militante pour l'égalité des femmes croyait que l'éducation demeure le meilleur outil pour développer son plein potentiel et servir les autres.

Le 27 novembre à Sept-Îles, le Dr Pierre Gauthier est décédé à l'âge de 80 ans, à la maison de soins palliatifs L'Élyme des Sables. Le pédiatre a adopté Sept-Îles dès le début de sa carrière, en 1968. La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) l'a élu « Membre Émérite », le 17 mars dernier.

Quatrième président de la Fédération, de 1994 à 2001, le Dr Gauthier a défendu les enjeux régionaux de la décentralisation gouvernementale. Il a notamment négocié avec le ministre de la Santé de l'époque, Jean Rochon.

Le notaire Georges-Henri Dubé, 89 ans, est décédé à l'hôpital de Rimouski, le 13 novembre dernier. Georges-Henri Dubé a présidé le Bureau d'aménagement de l'Est-du-Québec (BAEQ) au milieu de la période 1960-1970.

En 1966, le BAEQ a présenté un plan d'aménagement avec 230 recommandations, dont la fermeture de villages. Le Bureau a également été à l'origine du traverser Matane Côte-Nord, le parc national du Bic et de parcs industriels à Rivière-au-Renard, Paspébiac et Grande-Rivière.

Le notaire Dubé, c'est une des personnalités qui ont le plus marqué le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, dans le sens de l'accès à la modernité.

Alain Marcoux, ex-député de Rimouski de 1976 à 1985

Dans le monde des arts, le peintre Léonard Parent, dit Basque, s'est éteint le 24 février, à l'âge de 88 ans. Originaire de Trois-Pistoles, l'artiste s'inspirait du paysage naturel du Bas Saint-Laurent, en plus d'enseigner les arts plastiques.

Le fondateur de la Galerie Basque a été reconnu comme une figure importante de la peinture au Québec. En 2014, la galerie d'art municipale de Rimouski a été baptisée en son nom.

Léonard Parent a été décoré de l'Ordre du Canada en 2001. L'Université du Québec à Rimouski lui a décerné un doctorat honorifique en 1998.

Il nous amenait dans cette réflexion-là, à voir le beau un peu partout.

Michel Ringuet, ex-recteur, UQAR

Et puis à Sept-Îles, le 4 janvier, la réalisatrice, scénariste et écrivaine Myriam Caron est décédée à L'Élyme des Sables. Le retour d'un cancer du cerveau ne l'a jamais empêchée de poursuivre son oeuvre, qui a été soulignée par plusieurs distinctions.

En octobre 2015, son dernier roman, « Bleu », a reçu le prix de l'Oeuvre de l'année sur la Côte-Nord par le Conseil des arts et des lettres du Québec. En 2013, elle a remporté le prix du meilleur film canadien au Canada International Film Festival, à Vancouver, pour son long métrage « Surf boréal ».

Une poète de la vie, de la beauté, de l'océan et de l'amour qui est plus fort que tout.

Jean Barbe, auteur et directeur éditorial aux éditions Leméac

Soulignons également la disparition de Jean Martin en avril. Le journaliste et chef d'antenne de Radio-Canada à Québec était âgé de 59 ans. Il était en convalescence à la suite d'une chirurgie cardiaque.

Un autre journaliste, Lucien Dallaire, chroniqueur sportif à Radio-Canada Côte-Nord, est décédé en février, à l'âge de 52 ans, des suites d'une longue maladie.

Plusieurs personnalités des trois régions de l'Est auraient également pu trouver leur place dans cette liste non-exhaustive.

Un texte de Louis Garneau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine