Retour

Les erreurs dans le développement de la Ville de Rimouski

L'architecte François Dufaux est directeur de la maîtrise en sciences de l'architecture et directeur de la maîtrise en design urbain à l'Université Laval. Il se spécialise dans la morphologie urbaine, c'est-à-dire, la composition urbaine et l'aménagement d'une ville en fonction de ses paysages. Il s'est intéressé à la morphologie urbaine du Bic jusqu'à Matane.

Un texte de Louis Lahaye Roy

L'enseignant et ses étudiants ont passé quelques jours dans la région récemment. Le professeur voit plusieurs points à améliorer à Rimouski, à Rimouski-Est et au Bic.

Un premier problème

Le premier constat de François Dufaux; l'accès au fleuve n'est pas simple à Rimouski. « On peut voir le fleuve, mais on ne peut pas nécessairement descendre le toucher facilement. Il y a des défis d'aménagement pour rendre ce fleuve qui est visible, plus accessible. »

L'architecte explique qu'avec la modernisation au Québec, le fleuve a souvent été vu comme une infrastructure industrielle ou un lieu de villégiature où les rives sont privatisées.

« Le défi qu'on se pose, c'est comment réintégrer ce paysage dans la vie quotidienne et à Rimouski. C'est intéressant parce que la mer est une source d'activité économique », explique-t-il.

Un défi pour le boulevard René-Lepage et la Promenade de la mer :

Plus d'articles

Commentaires