Retour

Les étudiants des cégeps de Baie-Comeau et de Sept-Îles s'inquiètent pour leur avenir

Les présidents des associations étudiantes des cégeps de Baie-Comeau et de Sept-Îles s'inquiètent pour l'avenir de l'éducation au Québec. À la veille du dépôt du budget provincial, ils demandent au gouvernement de maintenir des services de qualité.

La présidente de l'Association étudiante du Cégep de Baie-Comeau, Naomie Girard, estime que les jeunes au cégep sont dans une période charnière de leur développement comme citoyen.

De son côté, le président de l'Association étudiante du Cégep de Sept-Îles, Dominik Lapierre, demande au gouvernement de tenir ses promesses.

Les deux associations étudiantes estiment que le manque à gagner des cégeps au Québec, causé par les coupes budgétaires, s'élève à plus de 155 millions de dollars depuis cinq ans.

À Baie-Comeau, les compressions budgétaires se font sentir dans les services offerts aux étudiants et dans les services professionnels. Afin de compenser le manque de financement, le Cégep a augmenté la facture aux étudiants de 25 $ par session.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine