Retour

Les femmes délaissées par le développement du Nord

Le Regroupement des femmes de la Côte-Nord a présenté mercredi un mémoire d'une vingtaine de recommandations pour encadrer le développement nordique.

Un texte de Vincent Larin

Les auteures de ce mémoire se disent préoccupées par le peu de place laissée aux femmes, notamment dans les projets miniers de la région, et par les impacts de la venue de travailleurs par navette sur le développement des communautés.

Le Plan Nord et l'utilisation massive des travailleurs temporaires contribuent à creuser les inégalités entre les hommes et les femmes, insiste le Regroupement des femmes, rappelant qu'il s'agit d'une constatation du gouvernement dans son plan d'action 2015-2020 pour le Plan Nord.

« Le développement nordique est attendu, voulu, mais doit se faire dans le respect des communautés », explique la coordonnatrice du Regroupement des femmes de la Côte-Nord, Sylvie Ostigny.

Elle espère ainsi sensibiliser les acteurs de la région à la nécessité d'imposer des balises au développement nordique. 

Plus d'articles