Retour

Les femmes des régions ne sont pas à l'abri de la prostitution

La documentariste Eve Lamont affirme qu'en région, les femmes vont souvent se prostituer pour payer leur loyer ou se nourrir. Elle affirme aussi que certains bars de danseuses sont de véritables bordels.

La réalisatrice du film Le commerce du sexe soutient aussi que les proxénètes se rendent souvent en région pour recruter les jeunes femmes

Pour Eve Lamont ,la plupart de ces jeunes femmes sont vulnérables et souhaitent sortir d'un milieu difficile ou encore elles rêvent de vivre une autre vie.

Dans son documentaire, la réalisatrice dépeint le milieu de la prostitution. Pendant près de neuf ans, la cinéaste a rencontré un grand nombre d'acteurs de l'industrie du sexe au Québec, notamment des proxénètes, des travailleuses du sexe, des tenanciers de salons de massage et même des clients.

Le commerce du sexe sera présenté à la Maison de la culture de Ste-Anne-des-Monts mercredi et à Rimouski, jeudi.

À la fin des projections, des intervenants sociaux participent à une discussion avec le public.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine