Retour

Les femmes toujours victime des politiques d'austérité

Des représentants des 9 centres de femmes du Bas-Saint-Laurent ont manifesté devant les bureaux du député Jean D'Amour à Rivière-du-Loup.

Un texte de Patrick Bergeron

Ces femmes voulaient rappeler au député que les mesures d'austérités mises en place par son gouvernement avaient des impacts majeurs sur leurs membres. D'autres manifestations similaires ont lieu partout au Québec dans le cadre de la semaine d'actions des centres de femmes contre l'austérité.

Selon Aline Denis, porte-parole du Centre-Femmes Catherine-Leblond de Trois-Pistoles, les derniers réinvestissements du gouvernement québécois ne viendront pas régler tous les problèmes.

Les manifestantes ont demandé au gouvernement de réinvestir massivement dans les services publics.

Plus d'articles

Commentaires