Retour

Les garderies privées attirent davantage de familles

Le Regroupement des centres de la petite enfance (CPE) de la Côte-Nord constate que les familles font de plus en plus appel aux services des garderies privées non subventionnées. Cette augmentation de la demande s'explique par la hausse des tarifs dans les services de garde subventionnés, selon l'organisme.

Le directeur du Regroupement des CPE de la région, Réal Aloise, prévoit faire la promotion des garderies subventionnées au cours des prochains mois, pour éviter que ce service soit délaissé par les familles. Il observe qu'avec la modulation des tarifs selon les revenus, la concurrence est rude avec les garderies privées non subventionnées.

Par ailleurs, Réal Aloise ajoute que les places disponibles en CPE sont comblées facilement sur la Côte-Nord, contrairement à ce qui est observé ailleurs dans la province.

Dans la région de Montréal, par exemple, le nombre de places disponibles dans les garderies publiques et privées n'a pas cessé d'augmenter depuis plus d'une décennie, mais le nombre de places vides atteint des niveaux sans précédent.

D'après les informations d'Alix-Anne Turcotti

Plus d'articles