Les Innus ont une façon bien à eux de rendre hommage aux mères de famille. Un dîner communautaire a permis de reconnaître leur rôle central au sein de la famille autochtone dans la communauté de Uashat-Maliotenam.

C'était jour de congé dimanche pour les Innushkueu de Uashat-Maliotenam. Le repas de la fête des Mères a été servi en même temps dans les deux salles de la communauté innue. Une tradition que le conseil de bande répète à chaque année.

Pour Charlotte McKenzie, mère de trois enfants, cette activité est synonyme de plaisir.  

La fête est appréciée parce qu'elle donne lieu à des rassemblements plus difficiles à organiser en temps normal, en raison des obligations de chacune.

« On aime ça, on est un peu comme des Italiens, on aime ça manger ensemble, lance Henriette Vachon, mère à la retraite. Puis festoyer ensemble là [...] on aime ça beaucoup là, les traditions. »

Ce dimanche, environ 600 repas ont été servis dans les deux communautés.

D'après le reportage de Louis Garneau

Plus d'articles

Commentaires