Retour

Les intervenants en santé de la Côte-Nord dénoncent la réorganisation des services

Une quarantaine d'infirmières, inhalothérapeutes et autres intervenants de la santé ont manifesté ce matin, à Baie-Comeau, devant les bureaux administratifs du Centre Intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord.

Ces membres du Syndicat des intervenantes et intervenants de la santé du Nord-Est québécois (SIISNEQ-CSQ) dénoncent la réorganisation des services qui prévoit la mobilité du personnel sur le territoire de la Côte-Nord.

La présidente du syndicat, Nathalie Savard, demande à la direction de ne pas imposer la flexibilité des employés, ce qui irait à l'encontre de leur convention collective.

Les employés s'inquiètent de devoir aller travailler ailleurs sur le territoire. Jason Jean, un infirmier auxiliaire à Sept-Îles, estime qu'il est impensable de changer de lieu de travail.

Du côté du Centre intégré, la directrice des ressources humaines, Nathalie Roussin, assure que la convention collective est respectée.

La présidente du syndicat rappelle par ailleurs que ses membres ont tenu quatre journées de grève, l'automne dernier, pour s'opposer à cette réorganisation. Le syndicat est affilié à la Fédération de la santé et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Un texte de Louis Garneau, d'après les informations de Roxanne Simard.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine