Les résidents des Îles-de-la-Madeleine seraient-ils victimes de la popularité grandissante de leur île? Un Madelinot qui travaille sur le continent comme camionneur le prétend. Pour lui, les résidents devraient avoir un accès privilégié au traversier qui relie les îles au continent.

Dany Gaudet dénonce le service offert par le traversier de la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA), qui dessert l'archipel.

Selon lui, l'accès au traversier pour les Madelinots et les visiteurs est particulièrement difficile en haute saison touristique, même si 12 voyages aller-retour sont offerts chaque semaine. Les passagers doivent réserver leur voyage plusieurs semaines à l'avance.

Dany Gaudet suggère d'accorder une priorité pour les résidents des îles de la Madeleine, en laissant quelques places réservées pour eux. Selon lui, les Madelinots ne peuvent avoir accès au traversier en cas d'imprévu. Il juge qu'ils deviennent prisonniers de leur île.

Il se souvient d'un voyage, particulièrement difficile, en novembre dernier, en dehors de la saison touristique.

Dany Gaudet se questionne sur le traitement réservé aux Madelinots.

De son côté, la porte-parole de la CTMA, Claudia Delaney, affirme que tous les passagers sont traités équitablement.

Selon la porte-parole, il est préférable que les Madelinots planifient leurs voyages. Elle précise qu'en cas d'urgence, la CTMA trouve généralement une place à bord du navire.

La CTMA est une coopérative gérée par des Madelinots, mais comme les navires de la CTMA sont financés par le gouvernement fédéral, Dany Gaudet se dit déteminé à se rendre jusqu'à Ottawa pour plaider sa cause.

Nombreuses réactions  sur Facebook

Les Madelinots ont été nombreux à réagir et de façon assez partagée, sur Facebook, à la question suivante : Est-ce que les résidents des IÎes devraient avoir priorité sur le traversier du groupe CTMA? En voici quelques extraits.

Entendre l'entrevue réalisée par Michel-Félix Tremblay à l'émission Bon pied bonne heure

Plus d'articles

Commentaires