Retour

Les municipalités, des acteurs clés dans la lutte contre les changements climatiques

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) soutient que les villes ont un rôle à jouer dans la lutte contre les changements climatiques. La présidente d'office de cet organisme, Suzanne Roy, dresse ce constat au moment où se déroule la 22e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, à Marrakech, au Maroc.

Suzanne Roy, aussi mairesse de Sainte-Julie et présidente du comité sur les changements climatiques de l'UMQ, est au Maroc pour participer à un sommet des municipalités et de gouvernements locaux de partout dans le monde, dans le cadre de la Conférence. 

Elle estime que 50 % de l'objectif des gouvernements en matière de réduction des gaz à effet de serre doivent passer par des mesures prises par les municipalités.

Suzanne Roy rappelle que les municipalités doivent adapter leurs infrastructures pour résister aux effets des changements climatiques. Elle croit que les gouvernements de proximité peuvent aussi jouer un rôle pour favoriser le transport en commun et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La présidente d'office de l'UMQ ajoute que les municipalités doivent compter sur l'appui financier des gouvernements pour mieux s'adapter aux changements climatiques. « Le nerf de la guerre, c'est le financement des interventions qu'on doit faire au niveau des municipalités. [Il faudrait] que les programmes d'infrastructures tiennent compte des changements climatiques », précise Mme Roy.

La Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de Marrakech se termine le 18 novembre. 

D'après les renseignements d'Ariane Perron-Langlois 

Plus d'articles