Retour

Les nouveaux gestionnaires de Fort-Prével satisfaits de la première saison

À Saint-Georges-de-Malbaie, le comité de relance de l'Auberge et Golf Fort Prével se dit satisfait de sa première saison d'opération.

n texte de Jean-François Deschênes avec la collaboration de Sylvie Aubut

Le printemps dernier, la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) a décidé de cesser ses activités et de mettre à pied tous ses employés.

Le comité a décidé de reprendre les rênes et bénéficie de l'appui financier de la SÉPAQ, soit 1,3 million de dollars répartis sur les trois prochaines années.

Le porte-parole du comité, Évangéliste Bourdages, se réjouit d'avoir notamment augmenté le nombre de membres de 100 à 150. « Ça a ramené des gens au golf », dit-il.

L'augmentation se constate aussi à la cantine, où « les ventes évidemment sont supérieures parce que l'achalandage aux parties jouées a été supérieur à ce qu'on pouvait constater dans le passé », explique M. Bourdages.

Le comité a pris des décisions de dernières minutes pour l'hébergement. « Du côté des chalets, on n'avait pas prévu les ouvrir, mais après mûre réflexion, on a choisi de les ouvrir avec moins de services. Ça, ça a fait beaucoup le bonheur de la clientèle », analyse-t-il. Au terrain de camping, le comité prévoit augmenter le nombre de services dès cet automne.

Bénévoles

Néamoins, une quinzaine d'employés ont perdu leur emploi puisque certains services comme le motel et la restauration ne sont plus offerts.

Des membres ont bénévolement comblé le manque d'employés.

Le comité vise la rentabilité dans cinq ans.

Plus d'articles