Un documentaire qui dresse le bilan des Opérations Dignité, plus de quarante ans plus tard, a été présenté en première dimanche à Esprit-Saint.

Le documentaire, intitulé Terres promises, a été réalisé par Soliel Perreault et Richard Lemay. Il se veut un aperçu de ce qui s’est passé avant, pendant et après ce mouvement de protestation sociale.

Selon Richard Lemay, qui a aussi été coordonnateur du Centre de mise en valeur des Opérations Dignité d’Esprit-Saint entre 2006 à 2014, il est toujours d’actualité de s’intéresser à l’occupation du territoire.

Même s’il affirme que de nos jours, il n’y a plus de « fermetures sauvages » de villages, comme ce fut le cas pendant les années 70, les gouvernements ne doivent pas se désengager vis-à-vis des régions moins peuplées :

Quand on parle d’un territoire habité, il faut que ça soit porté par l’ensemble de la société du Québec, que ça ne soit pas uniquement sur les épaules des gens qui habitent en région.

Richard Lemay, réalisateur de Terres promises

Il précise que si les gouvernements ne s’engagent pas davantage à promouvoir les régions rurales et à leur donner les moyens de se développer, de nombreuses municipalités s’éteindront d’elles-mêmes, petit à petit. « Il y a une politique où on laisse aller progressivement les choses (…) et, progressivement, la population diminue », dit-il.

Le documentaire Terres promises, réunit les témoignages de citoyens, chercheurs, militants et politiciens, dont l’ex-premier ministre du Québec, Jacques Parizeau.

Il sera présenté sur les ondes de différentes télévisions communautaires de l’Est du Québec au cours des prochaines semaines.

D'après les informations de Laurence Gallant

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine