Retour

Les PME de Sept-Îles et de Port-Cartier lancent un appel à l'aide 

Les villes de Sept-Îles et de Port-Cartier réclament l'aide de la part de Québec pour soutenir les petites et moyennes entreprises confrontées au ralentissement économique que vit la région.

Les temps sont durs pour ces entreprises qui fondaient beaucoup d'espoir sur le projet de FerroQuébec, qui a été abandonné en décembre dernier.

D'après Jacky Bouffard, qui possède une entreprise de déneigement et de transport à Port-Cartier, FerroQuébec et le gouvernement du Québec incitaient les entrepreneurs à investir dans différents projets.

« J'ai investi sur des logements et sur bien d'autres choses, mais là, on ne les voit plus. Ils ne viennent pas nous demander qu'est-ce qu'on a de besoin », déplore-t-il.

Jacky Bouffard constate que des commerces, qui ont pourtant traversé d'autres crises économiques, sont aujourd'hui obligés de fermer leurs portes.

Le gouvernement du Québec interpellé

Devant cette situation, Sept-Îles et Port-Cartier réclament l'aide de Québec pour venir en aide aux PME.

Un comité d'action conjoint, composé d'élus et de représentants du milieu des affaires, veut établir un plan d'action pour soutenir les PME locales dans le contexte actuel. Il réclame qu'un fonds monétaire soit débloqué en dernier recours

« À défaut d'avoir du travail dans l'immédiat qui pourrait s'annoncer pour le printemps, on va devoir supporter financièrement nos entreprises », explique le président de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Marc Brouillette.

Jacky Bouffard craint que la situation entraînent les jeunes à quitter la région, faute d'emplois.

Avec les informations de Charles Alexandre Tisseyre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine