Retour

Les politiques de Québec contribuent à l'exode des régions, selon Gaétan Lelièvre

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre dénonce les politiques du gouvernement Couillard qui, selon lui, contribuent à vider les régions.

Selon les plus récentes données de l'Institut de la statistique du Québec, environ 150 personnes ont quitté le Bas-Saint-Laurent en 2014-2015. Cela constitue toutefois une amélioration par rapport à l'an dernier, où près du double de personnes avaient choisi de s'installer dans une autre région.

Le député Lelièvre affirme que l'abolition des Conférences régionales des élus (CRÉ) et des Centres locaux de développement (CLD), de même que le manque de représentation des régions au caucus ministériel contribuent à affaiblir les régions-ressources.

« Les régions sont défendues par deux ministres issus de l'île de Montréal. C'est du jamais vu. En 25 ans de travail en développement régional, personnellement, je n'ai jamais vu un tel démantèlement. Il y a réellement urgence de s'occuper des régions ressources », lance le député de Gaspé.

Même scénario en Gaspésie

Du côté de la Gaspésie, toujours selon l'Institut de la statistique du Québec, la situation est identique. C'est aussi 150 personnes qui ont quitté la région en 2014-2015, soit la moitié moins que l'année précédente.

Selon le député Lelièvre, outre l'abolition des CRÉ et des CLD, les problèmes de transport en Gaspésie contribuent aussi à l'exode des Gaspésiens.

« Le dossier des transports rend très difficiles le développement d'entreprises et l'occupation du territoire. Par exemple, un billet d'avion entre Gaspé et Québec est autour de 1500 $. C'est du jamais vu. »

Gaétan Lelièvre considère aussi que la stratégie maritime du gouvernement Couillard n'a toujours pas porté ses fruits jusqu'à maintenant.

D'après les informations de Julie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires