Retour

Les résidents des Îles-de-la-Madeleine sont « pétro dépendants »

Les Madelinots veulent réduire leur dépendance au pétrole. Le défi est cependant de taille, alors qu'on compte presqu'autant de voitures que d'habitants dans l'archipel, soit 10 400 véhicules pour 12 400 résidents.

Un texte de Brigitte Dubé

Ce constat a été formulé par les autorités municipales, qui participaient mercredi matin, lors d'une consultation du ministère de l'Énergie et des ressources naturelles sur la future politique énergétique du gouvernement du Québec.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, réclame que les Îles deviennent un laboratoire pour expérimenter les énergies renouvelables et éoliennes.

Il souhaite également que le réseau de transport collectif soit développé et que les initiatives pour utiliser des navires de pêche plus performants et moins énergivores soient appuyées. Le maire Lapierre aimerait également qu'Hydro-Québec améliore sa performance environnementale, alors que l'archipel est alimenté en électricité par une centrale thermique.

La politique énergétique du gouvernement devrait être présentée et adoptée d'ici la fin de l'année 2015.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires