Retour

Les revenus des travailleurs augmentent dans l'Est, mais restent faibles

Le revenu moyen des travailleurs bas-laurentiens, gaspésiens et madelinots a augmenté en 2015, selon l'Institut de la statistique du Québec.

Les MRC des Îles-de-la-Madeleine, de la Haute-Gaspésie, du Rocher-Percé et de Kamouraska font partie des 10 MRC québécoises où ce revenu a le plus augmenté l'année dernière, enregistrant une hausse allant jusqu'à 7,4 % aux Îles-de-la-Madeleine.

C'est cependant dans nos régions que le revenu moyen des travailleurs est le plus bas, se situant amplement sous le salaire moyen des québécois, qui était de 39 332 $ en 2015.

Les MRC du Rocher-Percé, de la Haute-Gaspésie et des Basques sont celles où le revenu d'emploi moyen est le plus faible.

Disparités salariales entre les hommes et les femmes

Par ailleurs, l'Institut de la statistique du Québec révèle que l'écart entre le revenu d'emploi des hommes et celui des femmes s'est réduit de façon significative dans la province, depuis 2002.

Au cours de cette période, le revenu d'emploi a augmenté plus rapidement chez les femmes que chez les hommes, ce qui a contribué à mieux équilibrer les salaires.

Les MRC du Rocher-Percé, de la Côte-de-Gaspé et de la Haute-Gaspésie sont celles qui enregistrent l'écart le plus faible entre les revenus moyens des hommes et des femmes. Des écarts de quelques milliers de dollars, cependant, persistent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine