Retour

Les Sœurs Clarisses liquident le contenu de leur couvent

Les Sœurs Clarisses de Rivière-du-Loup ont mis à l'enchère tout le contenu de leur couvent, samedi. En quelques heures, les religieuses cloîtrées ont vendu tous les meubles et objets du monastère où elles ont vécu pendant 83 ans.

Statues, mobilier, horloges, chandeliers et même les valises qu'elles ont apportées au couvent : les objets utilisés au quotidien par les religieuses ont été mis à l'encan, un à un.

Plus de 150 curieux, croyants, nostalgiques et collectionneurs s'étaient massés dans la chapelle pour acquérir cet héritage. « Je vais sûrement acheter un petit quelque chose de symbolique des Clarisses, une cloche ou une prière », explique par exemple Dominique Desrosiers.

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour, était l'un des encanteurs. « Le couvent sera vendu, alors je voulais faire ma part pour elles, parce qu'elles ont été très impliquées dans la vie communautaire ici », dit-il.

Les Sœurs Clarisses de Rivière-du-Loup ont quitté, en octobre, le monastère cloîtré qu'elles habitaient depuis 1931. Elles ont rejoint la quarantaine de Sœurs de L'Enfant-Jésus de Chauffaille.

D'après les informations de Paul Huot

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine