Retour

Les saines habitudes de vie de Sylvie Bernier : « Le corps c'est comme une voiture »

De passage à Sept-Îles, la championne olympique en plongeon Sylvie Bernier profite de la 39e session de perfectionnement de l'Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives pour promouvoir de saines habitudes de vie.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

Médaillée d'or du 3 m aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, Sylvie Bernier compare le corps à une voiture neuve qu'il faut entretenir pour le garder en bon état.

« Au fil des ans, on est conscient qu'on ne peut pas la changer tous les trois ans. On n'est pas en location avec cette petite voiture-là. Parce que dans 30, 40 ans, est-ce qu'on veut qu'elle soit dans l'entrée de service ou dans la voie de garage », questionne-t-elle.

Depuis les cinq dernières années, l'ancienne athlète parcourt le Québec pour rencontrer les décideurs, comme les élus ou encore les directeurs d'établissements scolaires. Elle les sensibilise à l'importance de la création d'un environnement sain.

Au cours des prochains jours, Sylvie Bernier va notamment s'entretenir avec les gestionnaires d'arénas et d'infrastructures récréatives pour les sensibiliser aux saines habitudes de vie. Elle rappelle que c'est souvent dans les cantines d'arénas qu'on retrouve de la malbouffe comme des poutines ou des boissons sucrées.

La 39e Session de perfectionnement de l'Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives se déroule au Centre sociorécréatif de Sept-Îles jusqu'à mercredi. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine