Retour

Les travailleurs d'ArcelorMittal du Mont Wright votent contre le gel des salaires

Les travailleurs syndiqués des Métallos de la mine du Mont Wright ont refusé le gel des salaires proposé par la compagnie ArcelorMittal.

Le représentant du Syndicat des Métallos, Nicolas Lapierre, précise que le syndicat avait déjà exprimé à l'entreprise la volonté des travailleurs de ne pas renoncer à l'augmentation de salaire.

Il indique que les travailleurs ont voté lundi « de façon unanime et catégorique » contre le gel lors de deux assemblées générales à Fermont.

« L'augmentation de salaire est prévue dans la convention du 1er mars 2016 et il n'était pas question que les travailleurs y renoncent », dit Nicolas Lapierre.

Une autre rencontre est prévue mercredi soir avec les travailleurs syndiqués d'ArcelorMittal à Port-Cartier.

Par ailleurs, le Syndicat des métallos poursuit ses discussions avec la compagnie minière au sujet de son plan de restructuration. Nicolas Lapierre soutient qu'il y a déjà eu une vingtaine de mises à pied. 

L'année dernière, le géant mondial de l'acier a aussi proposé à des employés de Port-Cartier et du Mont-Wright des incitatifs pour des départs à la retraite anticipée, en raison du ralentissement économique. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine