Retour

Loi 106 : une surprise pour plusieurs citoyens

La rencontre a attiré des gens d’un peu partout dans la Baie-des-Chaleurs et même de la Vallée de la Matapédia.

Le projet de loi 106 leur a été présenté sous divers aspects, soit économiques, environnementaux, municipaux. Plusieurs citoyens en ont ainsi appris un peu plus sur les incidences de la future loi sur leur environnement immédiat. Les pouvoirs étendus par les permis d’exploration a été l'un des éléments qui a le plus surpris les gens de la salle.

Plusieurs étaient choqués de son amplitude et des pouvoirs qu'il confère aux entreprises

Commentaires de citoyens à la sortie de la rencontre :

C’est renversant. Je suis bien contente d’être venue

Une citoyenne

C’est de voir comment le gouvernement gère nos ressources

Un citoyen

J’ignorais que la Gaspésie avait été vendue dans une quête aux revenus.

Une citoyenne

Ça vient confirmer nos pires craintes par rapport au gouvernement qui ne travaille pas pour les citoyens et l’avenir de nos enfants.

Un citoyen

Le porte-parole pour le Comité Vert, David Sylvestre, souligne que des permis d’exploration d’hydrocarbures ont été accordés sur presque tout le territoire gaspésien. « Il y a le potentiel que les compagnies peuvent venir exploiter la ressource ici. Et la loi leur donne des permissions supplémentaires, leur donne des droits supplémentaires. Par exemple l'accès aux terrains privés, l'expropriation », commente M. Sylvestre.

Dans la Baie-des-Chaleurs, Carleton et toutes les municipalités de la MRC d’Avignon se sont prononcées contre le projet de loi 106 le 13 septembre dernier. Au Québec, 70 municipalités ont déjà fait part au gouvernement de leur opposition à ce projet de loi. 

Plus d'articles