Retour

Lorraine Richard à la défense des retraités de Cliffs

La députée péquiste de Duplessis, Lorraine Richard, est revenue à la charge à propos du fonds pension des retraités de Cliffs ressources naturelles.

À l'Assemblée nationale, mercredi matin, Lorraine Richard a demandé au ministre des Finances, Carlos Leitao, à quel moment le gouvernement s'engagerait à venir en aide aux retraités, qui ont vu leur régime de retraite amputé de 21 pour cent.

Le 20 avril, l'ancien chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, a proposé que le gouvernement du Québec renfloue la caisse de retraite des anciens employés de Cliffs à même les profits générés par la société qui a racheté les installations de Sept-Îles pour 68 millions de dollars.

La compagnie s'est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers, et rien ne garantit le maintien des fonds de retraite de 1000 anciens employés, syndiqués et cadres.

Le ministre Leitao a fait valoir que des procédures sont prévues dans les lois et règlements sur les dossiers de faillite.

Québec détient présentement 100 % de cette société en commandite. Les prestations déterminées versées par Cliffs à ses retraités ont été réduites durant la période d'examen prévue par le syndic, qui gère le partage des actifs placés sous sa juridiction.

Un texte de Louis Garneau.

Plus d'articles

Commentaires