Retour

Maintenir le CLD de Rivière-du-Loup a été « payant »

Les administrateurs du Centre local de développement de Rivière-du-Loup considèrent qu'ils ont pris la bonne décision, il y a deux ans, lorsqu'ils ont résolu de maintenir le CLD malgré la réduction de 55 % de leur budget par le gouvernement Couillard.

En 2016, l'intervention du Centre local de développement de la région de Rivière-du-Loup a permis de créer 61 emplois et d'en maintenir 282 en 2016, selon ses administrateurs.

Le CLD a investi une somme de 252 000 $ dans les projets d'affaires en 2016-2017. Selon les données du rapport annuel, il a aussi permis de favoriser l'établissement de 58 personnes immigrantes dans la région, en plus d'accompagner 19 entreprises dans le processus d'immigration.

Selon la directrice Marie-Josée Huot, le choix de garder le CLD de Rivière-du-Loup a été payant pour le développement de la région.

Lorsque le gouvernement Couillard a imposé d'importantes compressions aux centres locaux de développement, en 2015, le CLD de Rivière-du-Loup est l'un des rares, avec celui de la Mitis, à avoir maintenu ses activités.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine