Retour

Mairie de Rimouski: des relations d'affaires plutôt marginales pour trois des candidats

Les candidats à la mairie de Rimouski, Pierre Chassé, Djanick Michaud et Frédéric Rioux possèdent ou travaillent pour des entreprises dont les relations d'affaires avec la Ville de Rimouski sont plutôt marginales.

L'entreprise pour laquelle le candidat Pierre Chassé est directeur des ventes, Puribec, a facturé à la Ville de Rimouski un montant de 12 386 $ entre novembre 2013 et mars 2017.

Il s'agit, pour l'essentiel, de la période au cours de laquelle monsieur Chassé a siégé comme conseiller municipal.

De 5,41 $ à 1572,86 $

Il n'a pas été possible d'établir le nombre de contrats liés à cette facturation, car, dans certains cas, il s'agit de l'achat au comptoir de simples boulons à 2,35 $ pièce.

La valeur des factures varie, de la plus modeste à la plus importante, de 5,41 $ à 1572,86 $.

Les compagnies de Djanick Michaud et Frédéric Rioux

L'entreprise du candidat Djanick Michaud, Zomarick Golden Retrievers rustiques, n'a jamais eu de contrat de la Ville de Rimouski.

Quant aux cinq compagnies du candidat Frédéric Rioux, une seule en a obtenu depuis 2013.

Il s'agit d'Image BSL. La valeur totale des quatre contrats est d'un peu plus de 3 000 $.

La compagnie de Chantal Pilon

En juin, Radio-Canada révélait que la compagnie de la candidate Chantal Pilon, G communication marketing, avait obtenu 64 contrats de la Ville en un peu moins de cinq ans. Leur valeur totale s'établissait à environ 215 000 $.

Interrogée au sujet de l'intensité de cette relation d'affaires, la candidate avait assuré que chaque contrat avait été obtenu dans le respect intégral des lois et règlements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine