Retour

Manifestation bruyante au conseil des commissaires de la Commission scolaire des Phares

Près de 140 personnes, essentiellement des enseignants, ont manifesté bruyamment lundi soir lors de la réunion du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Phares à Rimouski.

Les manifestants réclamaient que les élus scolaires s'opposent avec plus d'énergie aux compressions imposées par Québec à leur commission scolaire et qu'ils soutiennent davantage les enseignants dans leurs négociations avec ce même gouvernement.

La présidente du Syndicat de l'enseignement de la Mitis, Martine Cliche, dirigeait la manifestation. Elle a dénoncé la décision des élus de réduire des services directs aux élèves afin d'atteindre l'équilibre budgétaire imposé par Québec.

Le président de la commission scolaire, Gaston Rioux, a défendu les choix des commissaires. Selon lui, les élus n'avaient pas d'autre choix que de répondre aux exigences posées par le gouvernement.

Quelques enseignants ont pris la parole pour dire aux commissaires que les réductions de budget ont un effet direct sur la qualité des services offerts aux élèves. Du nombre, Christine Garneau, a soutenu que les compressions budgétaires se traduisent par une importante surcharge de travail pour les enseignants.

D'après les informations de Denis Leduc

Plus d'articles

Commentaires