Retour

Manifestation d'agents correctionnels à Sept-Îles

Une dizaine d'agents de la paix en services correctionnels ont manifesté lundi matin et ont bloqué l'entrée du chantier du nouvel établissement de détention de Sept-Îles, dans le parc industriel.

Un texte de Charles Alexandre TisseyreTwitterCourriel

Des travailleurs de la construction qui se sont présentés à leur lieu de travail ont dû rebrousser chemin, selon les manifestants.

Les agents dénoncent la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective. D'autres manifestations semblables ont eu lieu en Gaspésie, le mois dernier, et à Rimouski, la semaine dernière.

« Ça va faire presque un an que notre convention collective est échue. À Sept-Îles, on a augmenté le ton », dit le secrétaire général du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels, Sébastien Charlebois.

Recrutement difficile?

Sébastien Charlebois ajoute qu'il y a un manque de 35 agents pour le nouvel établissement. « L'embauche est au point mort », lance-t-il.

Il souligne que les agents à Sept-Îles ont subi les conséquences de compressions budgétaires gouvernementales.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine