Retour

Manifestation d'employés d'ArcelorMittal à Fermont

Une trentaine d'employés de bureau d'ArcelorMittal, à Fermont, ont manifesté vendredi matin avant de se présenter au travail.

Le groupe composé majoritairement de femmes dénonce la réduction des heures de travail qui doit entrer en vigueur le 9 septembre, de 40 à 36 heures par semaine.

Les employés affiliés au Syndicat des métallos déplorent cette décision qui ne respecte pas, selon eux, les termes de la convention collective qui arrivera à échéance le 28 février 2017.

« Les employés sont déçus de ça, surtout à l'approche des négociations, de voir que l'employeur s'engage dans cette voie et refuse d'explorer d'autres avenues pour réduire les coûts », explique le directeur régional du Syndicat des métallos, Nicolas Lapierre.

Plus d'articles

Commentaires