Retour

Marathon de Rimouski : un homme termine 5e chez les femmes

L'organisation du Marathon de Rimouski a eu une surprise en préparant les bourses remises aux cinq premiers arrivés à l'épreuve de 42,2 kilomètres en fin de semaine dernière. La détentrice du dossard numéro 111, qui a terminé au 5e rang chez les dames, était en fait un homme.

Un texte de Louis Lahaye Roy

« On ne sait pas si le dossard a été vendu ou s'il a été simplement laissé, mais le résultat c'est que cet homme a privé une autre participante de sa bourse et de son petit moment de gloire », explique Sébastien Bolduc, coordonnateur du Marathon de Rimouski.

L'organisation du Marathon de Rimouski a d'ailleurs rédigé un message à l'intention des fautifs sur sa page Facebook :

Sébastien Bolduc explique que l'existence d'un « marché du dossard » n'est pas un fait nouveau dans le monde de la course et que la situation est un bon exemple pour illustrer le problème.

Deux problèmes

Sébastien Bolduc affirme que les résultats qu'un participant obtient au Marathon de Rimouski peuvent être utilisés pour se qualifier à d'autres courses officielles comme le Marathon de Boston. L'organisation a donc demandé à ce que la participante fautive soit disqualifiée.

L'autre problème est que l'organisation demande aux coureurs leurs antécédents médicaux et le nom d'une personne à joindre en cas d'urgence pour l'inscrire sur le dossard. « Si ce n'est pas la bonne personne qui est en dessous du dossard, ça peut poser problème », illustre Sébastien Bolduc.

Le coordonnateur du Marathon de Rimouski rappelle aussi que les athlètes pouvaient échanger leur dossard une semaine avant le départ pour un coût de 5 $.

Plus d'articles

Commentaires