Retour

Marché public de la Matanie, un rendez-vous de plus en plus populaire

La popularité du Marché public de la Matanie ne se dément pas. À Matane, l'organisation note une augmentation importante de la clientèle.

Un texte de Jean-François Deschênes

À Matane, à quelques heures de la fin de la quatrième saison, la présidente des Saveurs de la Matanie, Caroline Durette, note une augmentation de 20 à 25 % de l'achalandage. Le chiffre plus précis sera connu dans quelques jours, lorsqu'elle aura comptabilisé les statistiques.

Pour chaque marché, l'organisatrice estime qu'il y a entre 400 et 500 personnes qui sont venues acheter par exemple des fruits, des légumes, du pain maison ou des vêtements faits à la main chez l'un des 16 entrepreneurs de la région. 

La présidente croit que cette augmentation est due en grande partie par une clientèle de plus en plus fidèle.

Ce succès s'explique peut-être aussi par le transport collectif gratuit qui a été mis en place en collaboration avec la MRC de la Matane.

Marché-public de Cap-au-Renard : forte diminution

Le Marché public de Cap-au-Renard, un secteur de la Municipalité de La Martre, n'a pas eu la même chance que celui de la Matanie. En Haute-Gaspésie, il s'agit d'un seul rendez-vous annuel et cette année, il n'y a eu que 200 visiteurs, déplore la porte-parole Valérie Allard. C'est peu comparé au 400 ou 500 personnes qui fréquentent le site généralement.

« On a changé de journée » dit-elle. Le marcé a eu lieu un samedi plutôt que le dimanche cette année pour mieux accomoder la Fête des récoltes, un événement qui a lieu toute la fin de semaine. Mme Allard croit « que ça a confondu les gens. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine