Retour

Matane tourne le dos à sa rivière et au fleuve

Des étudiants de l'Université Laval ont décidé de revoir l'aménagement du littoral de quatre villes de l'Est du Québec, dont Matane. Ce développement du futur doit tenir compte de plusieurs détails comme de l'implantation de la Stratégie maritime et du Plan nord, sans oublier de prévenir l'érosion des berges. 

Ces étudiants à la maîtrise en sciences de l'architecture et en design urbain de l'Université Laval ont l'impression que Matane boude sa rivière lorsqu'ils constatent le grand nombre de bâtiments qui lui tournent le dos.

La ville aurait tout à gagner à mettre le cours d'eau en valeur et améliorer son accès selon eux.

Les réflexions comme celles-là sont nombreuses et pas seulement pour Matane. Les étudiants en ont aussi pour Rimouski, Bic et Sainte-Flavie. 

Ils ont choisi ces municipalités pour réaliser leurs travaux d'études parce que ces villes se sont développées de façons différentes. C'est pourquoi elles représentent des défis intéressants et variés.

Leur travail : redessiner l'aménagement urbain le long des littoraux, tout en tenant compte d'enjeux tels que l'érosion des berges, la Stratégie maritime et le développement du Plan Nord.

Des pistes possibles

Pourquoi ne pas revoir l'aménagement de ce centre d'achat qui empêche l'accès au fleuve? Une transformation pourrait, disent-ils, développer le tourisme et améliorer la qualité de vie des résidents, croit Pierre-Olivier Bureau-Alarie, étudiant à la maîtrise professionnelle en architecture à l'Université Laval. « La meilleure idée ce serait de le morceler, de faire des percées visuelles. Garder la fonction et garder à la fois aussi les institutions, je pense que les bureaux du gouvernement du Québec sont là. Donc on veut créer un cadre de vie en fait », précise-t-il.

Leurs travaux universitaires doivent être terminés pour Noël. Les étudiants promettent de venir les présenter aux Matanais. Et qui sait, peut-être pourront-ils inspirer les urbanistes de la ville le moment venu.

D'après un reportage de Jean-François Deschênes

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine