Retour

Mine Arnaud : la Chambre de commerce de Sept-Îles s'impatiente

La Chambre de commerce de Sept-Îles s'impatiente devant la lenteur de l'évolution du projet de Mine Arnaud.

Ses membres somment Investissement Québec de considérer la Chambre de commerce comme un collaborateur essentiel au développement de cette mine d'apatite à ciel ouvert.

Le responsable du dossier de Mine Arnaud à la chambre de commerce, Steeve Chapados, déplore aussi un manque de communication de la part du bras financier du gouvernement québécois.

Il souligne que son président-directeur général, Pierre-Gabriel Côté, n'a toujours pas rencontré les membres de la Chambre.

Le projet de Mine Arnaud a reçu le feu vert de Québec en mars 2015, mais il a connu des embûches financières après que le partenaire principal, Yara International, eut décidé de limiter sa participation. 

Mardi, Investissement Québec a annoncé que Yara International a finalement décidé de réinvestir dans le projet et que l'étude de faisabilité se poursuivra.

Bien que la Chambre de commerce de Sept-Îles voie d'un bon œil cette nouvelle, elle estime que c'est insuffisant pour rassurer le milieu des affaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine