Retour

Mine Arnaud : pas d'effets négatifs importants sur l'environnement, conclut la ministre McKenna

Le projet de Mine Arnaud, à Sept-Îles, n'est pas susceptible d'entraîner des effets négatifs importants sur l'environnement, conclut la ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna.

Elle s'appuie sur le rapport d'étude de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, dévoilé en juillet 2015, qui abonde en ce sens.

La ministre McKenna souligne avoir pris en compte les commentaires du public et des groupes autochtones dans le cadre de sa réflexion sur ce projet de mine d'apatite à ciel ouvert. Elle invoque aussi les mesures d'atténuation et le programme de suivi du promoteur pour justifier sa décision.

Catherine McKenna a transmis le projet à l'Office des transports du Canada et à Pêches et Océans Canada. Elle demande à ces autorités de s'assurer que les mesures d'atténuation soient mises en place et que le programme de suivi soit appliqué.

Le projet de Mine Arnaud, qui est évalué à 850 millions de dollars, connaît des embûches financières. Investissement Québec est toujours à la recherche d'un partenaire pour exploiter la mine, après que Yara International ait limité sa participation.

Plus d'articles