Retour

Mise aux normes de l'eau potable : Baie-Comeau veut faire des économies

La Ville de Baie-Comeau espère diminuer sa part des dépenses en ce qui concerne son projet de mise aux normes de l'eau potable, évalué à près de 70 millions de dollars.

Puisque les coûts des travaux sont évalués à près de 12 millions de moins que prévu, la Ville demande au gouvernement de maintenir le montant de sa contribution initiale plutôt que de payer un pourcentage du coût total, comme convenu dans l'entente.

« Sur les 12 millions de travaux en moins, la Ville de Baie-Comeau n'économiserait que 214 000 $, alors que si on transfère ces travaux-là dans différents programmes, on les permutte », explique le directeur général François Corriveau.

Selon le maire Claude Martel, la Ville pourrait économiser 5 900 000 $ sur le projet, plutôt que 214 000 $, si le gouvernement accepte de modifier l'entente.

La Ville explique le bas prix des soumissions par le contexte économique difficile pour les entrepreneurs. « Nos coûts sont vraiment à la baisse, indique François Corriveau. On voit que les entrepreneurs de la région, autant que les autres qui ont soumissionné, ils ont faim de faire des travaux dans la région. Il y a une difficulté économique qui nous aide. »

Puisque la municipalité assume les risques en cas de dépassement de coûts, elle croit qu'il serait logique qu'elle bénéficie aussi de sa part du gâteau. La diminution de la facture permettrait d'alléger le fardeau fiscal des citoyens.

Le directeur général François Corriveau souligne que la situation économique de la ville est difficile. « Ça nous aiderait grandement que le gouvernement puisse faire preuve de compassion, puis d'une compréhension afin de faire ce changement-là », dit-il.

Actuellement, il est prévu que la Ville de Baie-Comeau paie 28% du coût total du projet de mise aux normes, soit 19 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine