Retour

Mission accomplie pour les pompiers de retour de l'Alberta

La quarantaine de pompiers forestiers du Québec dépêchés dans la région de Fort McMurray pour combattre les feux de forêt sont rentrés à la maison jeudi. Quatre avions-citernes québécois sont cependant toujours en Alberta pour combattre les incendies qui font encore rage.

« Le feu sur lequel on travaillait, c'était 505 000 hectares. Dans ma carrière, c'est un des plus grands que j'ai vus. C'est immense, c'est dur à comprendre », raconte le chef de section Stéphane Leblanc, quelques instants après être descendu de l'avion.

Une chose est sûre, les pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) reviennent avec le sentiment du devoir accompli. Selon, Mathieu Tremblay, agent de liaison pour la SOPFEU, les objectifs ont été atteints.

« On a travaillé près du village de Anzac, c'était de protéger le village et ça, ça a tenu. Après ça, on a protégé des installations pétrolières, le feu avait de l'intensité dans ce coin-là et la ligne a tenu tout le temps qu'on a été là. »

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, attendait d'ailleurs les pompiers sur le tarmac afin de les féliciter pour le travail accompli.

Le répit risque d'être de courte durée pour ces pompiers forestiers. La SOPFEU n'a pas l'intention de les renvoyer en Alberta ou ailleurs puisque leurs services sont requis au Québec.

Même si seulement deux incendies de forêt sont actifs en ce moment, l'indice de danger d'incendie est élevé depuis plusieurs jours pour la plupart des régions.

Plus d'articles

Commentaires