Retour

Mobilisation des élus du Bas-Saint-Laurent contre Optilab : le ton monte 

Les élus du Bas-Saint-Laurent demandent à Québec de suspendre la mise en oeuvre du projet de centralisation des laboratoires médicaux Optilab.

Selon eux, cette centralisation se fait sans analyse rigoureuse des impacts sur les patients et les établissements de santé de la région. Ils craignent la dégradation des services et reprochent au ministère de la Santé d'aller de l'avant sans attendre la fin des travaux du comité régional d'experts bas-laurentiens.

Le préfet de Rimouski-Neigette et président du Collectif régional de développement, Francis St-Pierre, indique que les élus craignent une perte d'expertise dans les établissements de santé : « L'accès aux services de santé, la sécurité des analyses et l'efficacité dans les suivis des interventions ne sont pas négociables ».

Le projet Optilab prévoit qu'à terme, 70 % des analyses médicales des échantillons et des prélèvements seront effectués dans 11 superlaboratoires au Québec. Au Bas-Saint-Laurent, elles se feront à l'hôpital de Rimouski.

Les élus bas-laurentiens déplorent aussi que le ministre Gaétan Barrette n'ait pas répondu à leur invitation pour discuter des compressions imposées au Centre de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un sanglier est coincé sur un lac gelé





Rabais de la semaine