La journée Défi Têtes à prix de l'Association du cancer de l'Est du Québec a permis de recueillir 136 147$.  Plus de 137 participants s'étaient inscrits. Ils en sont tous sortis avec quelques cheveux en moins, mais surtout avec des fonds pour aider les malades atteints du cancer et leurs proches.

Un texte de Joane Bérubé

L'activité se déroulait dans huit villes différentes, de Sept-Îles à Rivière-du-Loup, en passant par Rimouski, Matane ou Chandler.

C'est à Rimouski que l'organisation comptait le plus grand nombre de participants, soit 34 personnes. La directrice du financement de l'ACEQ, Josée Fortin, explique que les gens sont souvent impuissants face à la maladie d'un de leur proche et que par ce geste, ils ont l'impression de faire quelque chose de concret.

La tête d'affiche régionale dans la MRC Rimouski-Neigette était l'animateur à Radio-Canada et homme de médias bien connu, Éric Barrette. Mme Fortin rappelle que l'homme est un bénévole depuis de nombreuses années pour l'ACEQ.

Dans la MRC Rimouski-Neigette, le Défi aura permis cette année d'amasser plus de 38200 $.

Pas seulement la tête

À Matane, six personnes avaient relevé le Défi, dont l'improvisateur et directeur de l'Association coopérative d'économie familiale de la Gaspésie, Jean-Mathieu Fortin. M. Fortin explique qu'il a une amie atteinte d'un cancer dans la jeune vingtaine et des proches qui sont décédés.

Personnellement, il a amassé personnellement 2415 $, dont plus de 900 $ en vendant des bandelettes d'épilation pour le thorax. L'activité s'est déroulée vendredi en préliminaire de la journée officielle Têtes à prix.

Une fois son défi accompli, M. Fortin aura donc perdu ses cheveux, sa barbe et le poil de son thorax.  « Ça nous permet de promouvoir un peu plus les services de l'ACEQ, ça nous permet de discuter avec des gens qui ont eu le cancer et de découvrir de beaux bénévoles », commente M. Fortin.

La Matanie a remis un montant de 5000 $ à l'ACEQ ce qui inclut une contribution de plus de 1600 $ de la Caisse Desjardins de Matane.

Jeunes Têtes à prix

Ailleurs, dans la région, c'était un habitué du défi, François Lantin qui était la tête d'affiche dans la MRC du Rocher-Percé. « J'ai déjà été participant à deux reprises au Défi Têtes à prix, indique M. Lantin, mais cette année, je veux m'impliquer un peu plus et faire une différence. Je me compte chanceux d'être en santé et c'est pourquoi j'aimerais contribuer au mieux-être des personnes touchées par la maladie. »

Au total, 13 personnes, dont plusieurs adolescents, se sont fait raser en public à la Place du Havre, à Chandler où 10 300$ ont été récoltés.

À Gaspé, cinq élèves des écoles Antoine Roy et C.-E. Pouliot ont participé à un défi personnalité. Ils se sont fait raser pour soutenir deux étudiantes atteintes par la maladie. Ils ont recueilli plus de 400 $.

Au total, à Gaspé, où Émilie Gagné, conceptrice publicitaire et animatrice à Radio Gaspésie, était la tête d'affiche, les bénévoles ont amassé près de 17 000 $.

Cinq autres villes participantes

Avec cinq participations, la tête d'affiche de La Matapédia et coordonnatrice du Centre de femmes de la Vallée de la Matapédia, Nancy Bérubé, peut être considérée comme une vétérane du Défi.

Une dizaine de personnes réunies à la salle communautaire d'Amqui ont perdu leurs cheveux samedi après-midi afin de remettre 14 159$ à l'ACEQ.

À Sept-Îles, la tête d'affiche et Directeur général de Olivier Ford à Sept-Îles, Steven Samson, a participé avec enthousiasme au Défi de la MRC des Sept-Rivières, qui a permis de recueillir 15 061 $. Onze personnes ont participé à l'événement qui se déroulait à Place de Ville.

Dans la Mitis, à Mont-Joli, la tête d'affiche et courtière en immobilier, Geneviève Côte, avait réussi à motiver 18 personnes. Ils ont remis la coquette somme de 22 708 $ à l'ACEQ.  Pour sa part, Guy Thibault, directeur du Centre commercial Rivière-du-Loup, était la tête d'affiche du 11e Defi Têtes à Prix. Six autres personnes l'ont soutenu en acceptant aussi d'être rasées ce qui a permis de récolter 12 342 $.

L'an dernier, 150 personnes ont accepté de sacrifier leur chevelure ce qui avait permis à l'ACEQ de récolter plus de 142 000 $.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque