Retour

Mort suspecte à Saint-André-de-Restigouche : la SQ enquête

Les inspecteurs de la Sûreté du Québec (SQ) enquêtent sur la mort d'un randonneur à Saint-André-de-Restigouche.

Texte de Geneviève Génier Carrier avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Peu après 14 h 30 mardi, les policiers du poste auxiliaire de la MRC d'Avignon ont été appelés sur le Petit Rang, à Saint-André-de-Restigouche, pour une mort suspecte d'un touriste originaire dela France.

Selon la SQ, un individu qui marchait dans le sentier des Chutes à Picot en compagnie d'une femme aurait été touché par balle.

Dès leur arrivée, les policiers ont constaté le décès de l'homme âgé d'une vingtaine d'années. La femme qui l'accompagnait n'a pas été blessée.

Les techniciens en identité judiciaire se sont rendus sur place. Un périmètre de sécurité a été établi et l'accès au Petit Rang est interdit.

Un témoin important a été rencontré en fin de journée par les agents.

Des résidents sous le choc

Gérard Lapointe et Hélène Labrie, des habitués du sentier des Chutes à Picot, ont été ébranlés d'apprendre la nouvelle.

Le sentier fait partie du Sentier international des Appalaches (SIA). Plusieurs randonneurs d'un peu partout s'y arrêtent. C'est aussi une sortie familiale très prisée pour les résidents du secteur.

« Tous les touristes qui viennent à Saint-André, c'est la première randonnée qu'ils font. C'est un coin de balade », ajoute Hélène Labrie.

L'enquête a été confiée aux enquêteurs du service des crimes majeurs contre la personne, qui seront sur place mercredi.

Plus de détails à venir...

Plus d'articles

Commentaires