Retour

Museomix à Rivière-du-Loup : quand le passé se projette dans le futur

Une trentaine de personnes ont pris part, cette fin de semaine, à la première édition de Museomix du Bas-Saint-Laurent, à Rivière-du-Loup. Elles avaient à mettre leur maîtrise des technologies numériques au service de l'Histoire.

Les participants avaient trois jours pour mettre en valeur les collections ou éléments historiques et architecturaux du Musée du Bas-Saint-Laurent et du Manoir seigneurial Fraser.

Parmi les projets présentés au public : un dispositif pour faire découvrir les oeuvres d'art public, un environnement immersif avec 125 000 photos ainsi qu'une installation multimédia mettant en valeur la cuisine du Manoir seigneurial Fraser.

Les participants à ce marathon, qualifié de « techno-créatif », étaient des codeurs, des graphistes ou des développeurs de contenu. Parmi leurs outils : imprimante 3D, découpeuse laser, atelier de bois et logiciels de programmation.

Penser la muséologie de demain

Tenue en fin de semaine au Cégep de Rivière-du-Loup, cette activité se voulait une occasion de penser la muséologie de demain. Elle était chapeautée par le Réseau muséal du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec le Living Lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup.

Rachel Berthiaume, coordonnatrice de la communauté Museomix Bas-Saint-Laurent, définit Muséomix comme une communauté internationale qui vise à investir les musées et à donner un nouveau regard sur les oeuvres. C'est la première fois que Museomix se déplace en région au Québec.

Selon Mélanie Girard, directrice générale du Musée du Bas-Saint-Laurent, les habitudes du public changent et les musées doivent s'adapter.

Arthur Schmitt, de l'équipe Les ingénieux, précise l'ambition de Museomix.

Les prototypes et étapes de confection peuvent aussi être vus sur les différents réseaux sociaux, dont Facebook et Instagram.

D'après le reportage de Geneviève Génier Carrier

Plus d'articles