Retour

Nécropsie pour un troisième béluga trouvé mort cette année

La carcasse d'une femelle béluga retrouvée samedi aux Escoumins a été acheminée à Saint-Hyacinthe pour une nécropsie. C'est la troisième découverte en 2016. Il s'agit d'une femelle, ce qui inquiète les scientifiques pour l'avenir de l'espèce.

Écoutez ici l'entrevue réalisée par Michel-Félix Tremblay à l'émission « Bon pied bonne heure »

Selon le vétérinaire Stéphane Lair, de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, l'animal était relativement jeune et paraissait en bonne santé. Il n'avait pas de signe apparent de blessures.

M. Lair indique qu'il est trop tôt pour déterminer la cause de la mort de l'animal. Il faudra attendre le résultat des analyses effectuées.

L'an dernier, trois femelles ont été retrouvées mortes en couches. Les chercheurs constatent une hausse de la mortalité chez les bélugas du Saint-Laurent, notamment de femelles lors de la mise bas, et de veaux, ce qui compromet la régénération du troupeau.

Stéphane Lair explique que différents facteurs sont à l'étude, dont le dérangement provoqué par la présence de bateaux, la présence de nouveaux contaminants ayant un impact potentiel sur la glande thyroïde et des changements de l'écosystème.

La population de bélugas est évaluée à 889 individus, mais Stéphane Lair explique qu'il est difficile d'obtenir des données précises pour le Saint-Laurent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine